L’eau est une ressource fondamentale pour le développement durable et essentielle
pour l’éradication de la pauvreté et de l’inégalité. Toutefois, dans de nombreux pays,
les problèmes dans le secteur de l’eau ne sont pas dus à la pénurie de ressources,
mais plutôt à la mauvaise gouvernance. Bien que de nombreux pays intègrent les
droits de l’homme à l’eau et à l’assainissement dans leur constitution, une
préoccupation majeure qui a entravée et peut continuer d’entraver le respect de ces
droit c’est le manque d’intégrité dans de nombreux processus de gestion des
ressources en eau et de prestation de services.
L’intégrité de l’eau a été présentée en soulignant certains défis et les bonnes
pratiques sur le terrain. Les expériences du Kenya (Caritas) et du Népal (Helvetas
Swiss Intercooperation) ont été partagées ainsi que des outils qui peuvent aider à
faire respecter les droits à l’eau et à l’assainissement. La session a présenté
également une méthodologie qui permet aux organisations de mise en oeuvre

d’identifier et de remédier aux problèmes d’intégrité de l’eau dans leur travail au
niveau des pays.
  • Rubika Shrestha: Connecter les programmes sur l’Intégrité de l’eau au milieu local aux politiques de niveau national et au plaidoyer: présentation (ENG)